Rando VTT. 1.000EUR pour les Parkinsoniens du Finistère

 

Hier, la traditionnelle matinée de solidarité organisée par le Vélo-club, en collaboration avec l'association War Roudou Salaun, a réuni 120vététistes et une trentaine de marcheurs. Unpeu moins qu'à l'accoutumée, mais le rendez-vous a quand même permis de récolter 1.000EUR pour l'association des Parkinsoniens du Finistère.

«Être prisonnier de son corps»

Quelques coupes sont venues récompenser les clubs les plus représentés (Goulven, Lannilis, Ploudaniel et Plouédern); Julien Moalic, venu du Morbihan; Nicolas Sanquer, le plus jeune engagé ou encore Jean-Pierre Boucl'h, 78ans, le plus âgé... La remise de prix s'est poursuivie par l'intervention d'Elara Alexandre, une étudiante brésilienne qui prépare une thèse sur le vieillissement et le handicap, à l'Université de Bretagne Occidentale. Elle a évoqué son expérience de la maladie, acquise en tant que bénévole et «l'angoisse qui l'accompagne, celle d'être prisonnier de son corps alors que l'on garde toute son envie de vivre». Elle a aussi remercié l'association pour son accueil. «J'y ai trouvé la chaleur qu'il n'y a pas à Brest...». Cette solidarité était bien palpable, hier.